Interview Rutger Jansen

Offset bobine pour emballage flexible : avantages insoupçonnés
29 April 2019
Offset bobine pour emballage flexible : avantages insoupçonnés
29 April 2019

Interview Rutger Jansen

Rutger Jansen a pris ses fonctions de PDG à compter du 1er janvier 2019. Rutger Jansen a rejoint Contiweb en 1990, lorsque l’entreprise s’appelait encore Stork Contiweb, et a occupé le poste de directeur des ventes et services avant l’acquisition de la société par Goss International en 2004. Lorsque l’entreprise faisait partie de Goss International, Rutger Jansen a occupé divers postes et a été promu de directeur du service clientèle à directeur de service pour la région EMEAR. Dans son rôle le plus récent en tant que directeur des ventes, M. Jansen était responsable du développement de stratégies de commercialisation et de vente, de l’élaboration de nouvelles opportunités commerciales et de la constitution du réseau d’assistance pour les clients et les partenaires OEM.

Nous avons rencontré le nouveau PDG, qui nous a fait part de ses réflexions sur ce que 2019 réserve à l’industrie, à son entreprise et aux imprimeurs.

L’année dernière a été marquée par deux événements importants – votre 40e anniversaire et la formalisation de votre indépendance. Au sein d’une industrie qui reste très compétitive, comment Contiweb se différencie-t-elle pour conserver ses clients et en attirer de nouveaux ?

À mon avis, sortir des sentiers battus est la clé du succès pour toute entreprise et je pense que nous nous inscrivons dans cette philosophie. Le précieux héritage des quarante années passées nous apporte une formidable expérience, mais nous ne tombons pas dans le piège de continuer à faire ce que nous avons toujours fait. Notre stratégie est d’équiper les imprimeurs de solutions novatrices axées sur les résultats et permettant d’augmenter les performances et de réduire les coûts d’exploitation – quelles que soient ces solutions. Nous ne cherchons pas à mettre à tout prix un équipement existant à niveau si cela ne répond pas aux besoins du marché. D’ailleurs, la société Contiweb a à l’origine été fondée en tant que fabricant de dérouleurs. Puis, comme la demande en équipements auxiliaires pour les rotatives offset augmentait, nous avons utilisé nos connaissances du marché pour élargir notre portefeuille et offrir des sécheurs hautes performances dans les années 90, des refroidisseurs et réhumidificateurs dans les années 2000, de la finition en ligne en 2011, des solutions numériques en 2014 et notre tout dernier produit – une rotative offset pour emballages – en 2016.

Si l’on prend la Contiweb Thallo, cette machine a été développée pour répondre à la demande croissante de petits tirages. Elle allie les avantages inhérents de la technologie offset à bobines au marché de l’emballage. Entièrement compatible avec tous les systèmes flexo et hélio, la plate-forme modulaire Thallo permet aux imprimeurs d’emballages de combiner les avantages de différentes technologies en une seule ligne en fonction des besoins de l’entreprise.

Le Contiweb Fluid Applicator (CFA) est un autre exemple de pensée non conventionnelle combinée à une expertise technique dont l’objectif est de développer une réponse à l’envolée des coûts du silicone d’aujourd’hui. Conçu comme un applicateur de silicone et un système de réhumidification tout-en-un, le CFA combine les deux fonctions en un seul équipement, ce qui permet aux imprimeurs de labeur de réduire considérablement leurs coûts de consommables et les besoins de place pour les systèmes existants et nouveaux.

Une autre offre qui nous distingue de la concurrence est notre assistance technique à valeur ajoutée. Forts de 40 ans d’expérience sur le marché, nous comprenons le langage de l’impression. Avec des informations de diagnostic en temps réel, nous pouvons offrir à nos clients un support optimal grâce à notre service d’assistance technique global et complet, disponible 24h/24. Cela signifie que nos clients peuvent avoir l’esprit tranquille ; ils savent que les temps d’arrêt coûteux seront réduits au minimum. En fait, tous nos systèmes sont équipés en standard d’une connexion VPN sécurisée permettant une communication à distance avec la machine.

Pour terminer, j’aimerais souligner que grâce à nos services à distance proactifs PARS (Pro-Active Remote Services), nos clients sont assurés que toute irrégularité est détectée et résolue rapidement, réduisant ainsi les temps d’arrêt de leur production.

Prévoyez-vous des défis ou des exigences particulières à remplir pour l’année à venir ?

Sur le marché de l’emballage, nous pensons que les propriétaires de marques vont exiger des emballages plus respectueux de l’environnement. Dans la mesure où la sensibilisation du public à l’impact environnemental a grimpé en flèche, 2018 a vu une demande sans précédent des consommateurs à l’égard des entreprises pour qu’elles réduisent l’utilisation des matières plastiques ou trouvent des alternatives. Je m’attends à ce que de nouveaux supports plus écologiques et plus largement recyclables fassent leur entrée sur le marché. Dans cette optique, notre objectif sera de nous assurer que nos solutions maintiennent un excellent rendement sur ces supports tout en réduisant au minimum l’empreinte carbone.

Nous prenons fait et cause pour des solutions durables. En effet, bon nombre de nos sécheurs pour rotatives offset sont dotés d’un épurateur intégré, une norme de l’industrie établie en matière de qualité, d’efficience et de fiabilité. Ces systèmes offrent des avantages considérables par rapport aux systèmes conventionnels. Par exemple, nos sécheurs réutilisent la chaleur générée par l’épurateur pour maintenir la température, c.-à-d. qu’ils recyclent aussi bien les vapeurs de solvants que le combustible excédentaire. Ces possibilités ont permis de diviser par deux la consommation de gaz de nos sécheurs offset par rapport aux systèmes traditionnels, la quasi-totalité de l’énergie étant fournie par les solvants des encres. Pour les imprimeurs, cela signifie une réduction de la consommation de gaz tout en offrant une excellente solution durable.

Y a-t-il des tendances dont vous êtes témoin ? Comment vos solutions répondent-elles à ces exigences ?

La tendance des petits tirages perdure, en particulier dans le domaine des emballages souples en raison de la demande de développement de la gamme des produits. Cela se traduit par un nombre croissant d’UGS (unité de gestion de stock) et une grande variété de formes, de tailles et de conceptions de produits. C’est là que des solutions telles que la Thallo prennent tout leur sens, car les imprimeurs peuvent ainsi réduire les temps coûteux associés aux calages à chaque changement. En offset, dès la réception d’un nouveau fichier image, une plaque peut être prête à imprimer en machine en quelques minutes (il faut compter des heures, des jours, voire même des semaines avec d’autres procédés), ce qui fait de cette technologie la solution idéale pour les produits internationaux nécessitant une liste des ingrédients, des instructions et une date limite de vente dans les langues locales.

Une autre raison pour laquelle la technologie offset est une excellente solution pour les petits tirages est la possibilité d’avoir différentes densités les unes à côté des autres pour une même couleur. Ceci est rendu possible par le fait qu’il n’y a pas de rouleau anilox, permettant ainsi aux imprimeurs d’augmenter leur capacité de production pour les petits tirages.

Je pense qu’il y a une chose que nous verrons de plus en plus : une réglementation stricte concernant les étiquettes alimentaires. À l’heure actuelle, les marques subissent d’énormes pressions pour que chaque ingrédient figure sur l’étiquette – et ce, quelle que soit la quantité, aussi petite soit-elle. Cela résulte d’une réaction allergique mortelle d’un adolescent qui avait consommé une baguette dont les graines de sésame n’étaient pas mentionnées sur l’étiquette. Pour les marques, cela signifie qu’elles doivent tenir compte du contenu de l’étiquette et s’assurer que les encres sont conformes à une réglementation alimentaire rigoureuse. Naturellement, il s’agit d’un domaine dans lequel nous pouvons répondre présents, car la Thallo utilise des encres sans solvant répondant aux normes internationales, ainsi que des vernis sans COV (Composé Organique Volatil). Cela signifie que les imprimeries équipées de la Thallo peuvent élargir leur offre de produits et conquérir les marchés de l’alimentaire, des boissons et des produits pharmaceutiques.

Pour terminer, maintenant que nous sommes en 2019, avez-vous des conseils à donner aux imprimeurs ?

Comme pour toute industrie, la différenciation en termes d’offre commerciale et l’identification des opportunités sur le marché vous permettent de vous démarquer de la concurrence. En ce qui concerne le domaine de l’impression, avec la consolidation du labeur, c’est le bon moment d’être actif dans le secteur de l’emballage. Le marché connaît une croissance continue avec une progression régulière de 2,9 % chaque année. Ce segment détient un énorme potentiel pour les imprimeurs, en particulier dans le secteur de l’emballage souple qui devrait connaître une croissance annuelle de 4,3 %. Les segments de l’étiquette et de l’emballage sont appelés à se développer et nous prévoyons que l’offset augmentera sa part de marché grâce à sa flexibilité pour petits tirages.

En ce qui nous concerne, nous continuerons à développer des solutions novatrices, y compris des systèmes numériques, et à soutenir les imprimeurs de labeur. Pour moi personnellement, en tant que nouveau PDG, cette année est un jalon important. Je tiens à remercier Bert Schoonderbeek pour son leadership passionné et son inspiration novatrice qui ont résolument contribué à établir notre position de chef de file du secteur des solutions pour rotatives offset et ont permis d’ouvrir la voie aux marchés du numérique et de l’emballage.